Somptueux, magique, mystérieux, l’Opéra Garnier lève le voile sur une partie de l’histoire de la France à travers ses mythes et ses histoires. Situé au cœur du Palais Garnier, ce bijou d’architecture néobarque est d’une beauté exceptionnel, inspirant la fameuse œuvre de Gaston Leroux, « Le Fantôme de l’Opéra ». De ses coulisses à sa scène spectaculaire, cet édifice vaut à elle seule le déplacement.

Dans les couloirs du passé de l’Opéra

Suite à une initiative de créer un nouvel édifice pour l’opéra, l’empereur Napoléon organise un concours où plus de 170 architectes présentaient leurs projets respectifs. Au final, le jeune Charles Garnier a été digne de donner vie à ce projet ambitieux.

Les chantiers ont débuté en 1860, mais ils ne seront terminés que quinze ans plus tard, en 1875. Nombreuses sont les raisons de ce retard : manque de stabilité du terrain, la guerre de 1870, la chute du régime impérial.

Avant que la construction de l’édifice ne prenne fin, Napoléon exige la construction d’une avenue reliant les Tuileries à l’Opéra. Des dizaines de familles ont dû alors quitter leurs maisons, sans contrecarrer la volonté de l’empereur. Mais curieusement, Napoléon n’a jamais posé les pieds sur l’avenue dont il avait exigé la construction.

14 artisans-peintres et 73 sculpteurs ont travaillé d’arrache-pied pour offrir à cet édifice sa splendeur comme nous le voyons encore aujourd’hui. L’inauguration s’est déroulée en 1875, auquel Charles Garnier n’a pas été convié à cause de ses relations avec l’empereur Napoléon. L’architecte a alors dû payer une place dans la seconde loge.

Le Palais Garnier

Comme tous les lieux célèbres de France, le Palais Garnier a ses mystères et ses histoires qui nous interpellent et qui nous submergent profondément dans un monde fabuleux. Votre guide sera très heureux de vous relater la fameuse histoire d’Erik, un homme énigmatique au visage hideux connu sous le nom de Fantôme de l’Opéra. Faisant de l’édifice sa demeure, il connait toute l’histoire et pourrait vous conter plusieurs anecdotes.

Dans les coulisses de l’édifice

Au cours de votre visite au Palais Garnier, vous pourrez contempler le luxe et l’opulence par excellence de l’Opéra. Vous comprendrez alors que les spectateurs venaient en sachant pertinemment qu’ils pourraient voir et être vus dans un décor pareil.

Les vestibules et les foyers font partie des lieux incontournables de l’édifice. Les spectateurs de l’époque pouvaient s’y promener pendant les entractes et s’y laisser capturer dans un décor époustouflant fait de dorures et de mosaïques.

Comparée aux vastes dimensions de l’Opéra qui mesure plus de 11 000 mètres carrés, la salle de spectacle semble plus petite. Très luxueuse, elle compte 1 900 sièges enrobés de velours rouge.

Un des éléments impressionnants de l’édifice est le grand escalier en marbre blanc. Sa balustrade en marbre rouge et vert permet de relier les deux étages.

Prolongez votre visite

Prolongez votre visite dans la librairie-boutique qui vous propose des ouvrages exceptionnels sur la danse, la musique, l’art lyrique et le patrimoine de l’Opéra Garnier. Vous pouvez également y découvrir les différents programmes des spectacles, les enregistrements de l’Orchestre et des chœurs, les DVD des productions de l’Opéra national de Paris, des cartes postales, des publications destinés aux enfants, des posters ou des cadeaux.

Informations pratiques

L’Opéra Garnier est ouvert tous les jours, de 10 h à 17 h. Vous pouvez visiter l’édifice spectaculaire avec ou sans guide, les visites guidées durant 90 minutes environ. Vous pouvez également partir à la découverte de l’œuvre de Charles Garnier à travers les services audio-guides.

Le tarif varie en fonction de l’âge des visiteurs :
• Adultes : 10 euros
• Moins de 25 ans et étudiants : 6 euros
• Moins de 10 ans : entrée gratuite