Les Catacombes de Paris : insolite et passé au rendez-vous

Si vous connaissez tous les monuments emblématiques de Paris, il vous reste à découvrir ses secrets dessous, ses catacombes. A 20 mètres sous terre, vivez une expérience souterraine résolument insolite : les entrailles de Paris et les fantômes de son passé se dévoilent à vos yeux. 

Un peu d’histoire

Pour résoudre la surpopulation du cimetière des Saints-Innocents, un réaménagement des carrières parisiennes a eu lieu. Il faut savoir qu’à cette époque, nombreux étaient les Parisiens qui, ne pouvant payer une sépulture à leurs proches, devaient se contenter des fosses communes. La décomposition des corps entraînait de nombreuses épidémies et des odeurs pestilentielles, c’est pourquoi, à compter de mai 1780, le cimetière des Saints-Innocents fut fermé définitivement. Cependant, en 1785, l’odeur nauséabonde ne disparaissant pas, il fut décidé de transférer les ossements humains dans les catacombes. Ce transfert dura 15 mois. Il y eu par la suite trois autres périodes de transfert de corps : entre 1787 et 1870. L’ultime transfert d’ossements connu est intervenu en 1933. 
Ce lieu, incontestablement macabre, a toujours suscité la curiosité d’un grand nombre de personnes souhaitant le visiter. A partir de 1787, les premières visites eurent lieu, celle du Comte d’Artois, entre autres, suivirent celles de Napoléon III, Bismarck, Nadar… 
Les Catacombes de Paris furent reconnues lieu de mémoire et ouvertes aux visites guidées en 2002. Actuellement, 6 millions d’ossements y figurent. 

Visite originale 

Place Denfert-Rochereau se trouve la petite entrée des Catacombes, proche du métro. Bien que discrète, elle est bien indiquée. De plus, elle est inratable puisque une file de personnes, rue Pol-Tanguy, la signale et rappelle, s’il en est besoin, le succès de ce site touristique, ouvert depuis deux siècles aux visiteurs. Plus de 250 000 personnes tentent cette aventure souterraine chaque année. 
Il faut préciser, tout de même, qu’une bonne forme physique s’impose pour accéder aux galeries souterraines puisqu’elles nécessitent la descente de 140 marches. Une fois ce petit exploit sportif accompli, un espace d’expositions temporaires narre l’histoire des Catacombes et des souterrains de Paris, depuis la lointaine époque préhistorique où ce site était sous les eaux. 
Cette mise en bouche plonge les visiteurs dans le monde insolite des Catacombes. Ils se trouvent alors parés pour la visite. C’est parti pour un parcours de 2 kilomètres le long de galeries frappées du sceau de l’histoire. L’itinéraire est balisé d’inscriptions chiffrées, témoignages des diverses périodes de travaux effectués pendant les siècles d’exploitation de ces sous-sols. La visite complète dure approximativement 45 minutes mais la panique n’est pas de mise car le passage est bien éclairé, large, haut de plafond et très bien balisé. Le personnel des Catacombes oriente les visiteurs et répond, à tout moment, à leurs interrogations. Il est vivement recommandé d’opter pour des chaussures confortables pour pleinement apprécier cette visite. 

L’empire de la mort 

A l’issue d’une vingtaine de minutes de marche dans les souterrains, l’inscription gravée sur un linteau « Arrête ! C’est ici l’empire de la mort » symbolise l’entrée de l’ossuaire des Catacombes. On entre dans le vif du sujet ! Ames sensibles s’abstenir ! Cet avertissement renvoie à la mise en garde du départ de la visite, à savoir, lieu déconseillé aux jeunes enfants et aux personnes sensibles. Alors, pour les courageux qui persistent, place au macabre et aux frissons car cet ossuaire est composé des dépouilles en surnombre des cimetières de Paris, évacués au XVIIIe siècle pour accueillir de nouvelles tombes. 
Des ossements, empilés sur plusieurs centaines de mètres, garnissent les parois des galeries. Tibias, fémurs, crânes et autres ossements, classés par cimetières, se présentent aux regards des visiteurs, venus contempler ce macabre spectacle. Il y a plusieurs siècles, les grands hommes de l’époque se précipitaient pour visiter les Catacombes de Paris. Pour preuve, les nombreux messages funestes, gravés dans la pierre par les grands écrivains de l’époque, qui jalonnent le parcours de l’ossuaire. 

La traversée des Catacombes de Paris est bien davantage qu’une visite insolite, c’est une vraie immersion au sein de notre histoire. A la sortie, l’impression d’avoir frôlé plusieurs siècles nous effleure et le sentiment d’avoir parcouru un lieu troublant et fort instructif.